La journée mondiale des télécommunications consacrée à la protection des enfants

Les enfants sont vulnérables devant les dangers d’internet et doivent être protégés, estime le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, dans un message à l’occasion de la Journée mondiale des télécommunications et de la Société de l’information qui sera célébrée dimanche.

cybercriminels, pédophiles et proies faciles

La manifestation de cette année a pour thème « La protection des enfants dans le cyberespace ».

Les enfants et les jeunes comptent parmi ceux qui utilisent le plus l’Internet et les appareils mobiles. Ils naviguent sur le Web pour se renseigner, se distraire ou se constituer des réseaux sociaux, et c’est alors qu’ils sont le plus vulnérables, souligne le Secrétaire général.

Sans protection, ce bien si précieux qu’est leur vie même est en grand danger dans le monde cruel des cybercriminels et des pédophiles qui s’attaquent à des proies faciles, prévient-il.

La Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant reconnaît le droit à l’éducation et à l’information, ainsi que le droit de jouer et de se livrer à des activités récréatives.

Elle accorde aussi à l’enfant une protection contre toutes les formes d’exploitation et d’incitation à la commission d’actes illicites quels qu’ils soient. « Nous avons le devoir de veiller à ce que ses dispositions soient strictement appliquées, de sorte que les enfants puissent avoir accès en toute sécurité à Internet et à d’autres ressources en ligne, sans craindre d’être la proie de prédateurs sans scrupules », dit M. Ban.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.