Agression au couteau au collège de Fenouillet : l’adolescent présenté au juge

Quant à l’enseignante, profondément touchée, elle a été opérée. Ses jours ne seraient pas en danger. Interrogés, plusieurs professeurs du Collège François Mitterrand ont fait part de manques de moyens et de personnels sur place.

Sanctionné, l’élève s’était armé d’un couteau et a frappé son enseignante vendredi matin.

Le ministre de l’éducation Xavier Darcos s’est rendu sur place vendredi après midi pour “apporter son soutien personnel à cette enseignante et rencontrer la communauté éducative.”

Maître d’oeuvre des Collèges dans le département de Haute Garonne, le président du Conseil général a lui “exprimé tout son soutien, mes sentiments de vive solidarité et mes vœux de rapide et complet rétablissement, à l’égard de cette enseignante. Cet acte inexcusable et inacceptable mérite d’être sanctionné ; je condamne fermement cette violence, qui plus est dans un établissement scolaire. J’exprime toute ma solidarité à la communauté éducative du collège de Fenouillet comme à l’ensemble du corps enseignant de la Haute-Garonne qui accomplit quotidiennement et dans des conditions bien souvent difficiles, une tâche remarquable pour l’éducation et la formation de la jeunesse.”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.