Pour la Recherche, Midi Pyrénées est numéro 1

recherche-region-insee.JPGUne étude de l’INSEE vient de confirmer la première place de Midi-Pyrénées, pour l’effort de recherche.
Selon l’institut national de statistiques, Midi-Pyrénées est bien la première région française pour la part des dépenses rapportées au PIB régional qui s’établit à 4,1 %, contre 3 % en Ile-de-France et 2,6 en Rhône-Alpes.

Avec 16,2 chercheurs pour 1 000 emplois salariés, elle devance également sur ce critère l’Ile-de-France (16) et Rhône-Alpes (10,9) ».
« Face à la mondialisation et aux incertitudes macro-économiques, la stratégie de développement économique de la Région Midi-Pyrénées repose largement sur son avantage comparatif en matière de recherche et d’innovation », a commenté Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, en se réjouissant des conclusions de cette étude « qui conforte la reconnaissance de l’excellence de la recherche régionale ».
« Cette première place est d’abord le résultat de l’effort fait par les entreprises, y compris les PME, en liaison avec des laboratoires qui sont souvent parmi les meilleurs mondiaux dans leur domaine. La stratégie du Conseil régional consiste à intensifier les transferts de technologie des laboratoires aux PME, notamment. La simplification des structures institutionnelles autour de Midi-Pyrénées Innovation, le dynamisme de l’Incubateur régional, le partenariat volontariste avec Oséo et les dispositifs régionaux de capital-risque, contribuent à créer un environnement manifestement fécond », a poursuivi Martin Malvy.
Depuis 2001, le nombre de chercheurs a progressé en moyenne de +2% par an dans le public et de +15% par an dans le privé. Avec 3% du PIB consacré à la recherche, Midi-Pyrénées est la seule région française à dépasser les objectifs de Lisbonne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.