Guerre Taliban-Pakistan : 800 000 réfugiés ont fui les combats

Le Haut Commissaire aux réfugiés des Nations Unies, António Guterres, en visite au Pakistan, a appelé jeudi à un effort international massif pour aider les plus de 800.000 Pakistanais déplacés par les combats dans le nord-ouest du pays.

« Je ressens l’obligation de venir ici et d’exprimer ma solidarité personnelle avec le peuple pakistanais », a déclaré M. Guterres à son arrivée dans le cadre d’une mission de trois jours, selon un communiqué.

Le chef du HCR s’est dit surpris de la rapidité avec laquelle se sont déroulés les événements. « La majorité de ceux qui ont fui n’habitent pas dans des camps mais restent avec de la famille ou des amis ou dans des logements qu’ils louent, mais cela fait peser un poids terrible sur les gens », a-t-il expliqué.

Le chef du HCR a visité le camp de Yar Hussain, dans le district de Swabi, dans la province du Nord Ouest.

Depuis le 2 mai, 835.000 personnes ont été enregistrées, dont 80.000 à Yar Hussain. Ces populations déplacées par l’avancée des Talibans viennent s’ajouter aux 550.000 déplacés en août dernier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.