Vives critiques de la députée Lemorton contre Eric Besson

La députée de Toulouse, Catherine Lemorton a tenu “à apporter son soutien à la CIMADE et à son secrétaire général, Laurent Giovannoni, suite aux propos inacceptables du ministre de l’Immigration”.

un climat d’intimidation généralisé

En accusant la CIMADE de « mordre et cracher en permanence sur la main qui (la) nourrit », Eric Besson “porte une atteinte grave à l’indépendance de cette organisation historique, reconnue d’utilité publique et créée en 1939, qui exerce, dans le cadre d’un contrat avec l’Etat, une mission d’intérêt général” estime la députée.

“Ces propos font suite à la décision du ministre, peu respectueux de l’autorité judiciaire, de signer le marché d’attribution de l’aide aux étrangers en rétention, sans attendre la décision du tribunal administratif. En réalité, le seul tort de la CIMADE est d’oser critiquer les conditions de rétention des étrangers dans notre pays, alors que la procédure d’appel d’offre, initiée par Eric Besson, vise clairement à diviser et à museler les associations” a encore affirmée la députée socialiste de Toulouse.

Catherine Lemorton dénonce “avec la plus grande fermeté ce climat d’intimidation généralisée et la volonté affichée du ministre de ne pas considérer les associations comme des partenaires, mais comme de simples prestataires soumis au pouvoir en place”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.