Un tournant dans les relations Iran – Etats Unis ?

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, salue la libération de la journaliste iranienne-américaine Roxana Saberi qui était détenue dans une prison iranienne et avait été condamnée pour espionnage, a déclaré mardi un porte-parole de l’ONU.

M. Ban “avait discuté de cette question à plusieurs reprises avec le gouvernement d’Iran, plus récemment avec le Président Ahmadinejad à Genève, et il est content que le cas ait été résolu », a dit ce porte-parole, Farhan Haq, lors d’un point de presse au siège des Nations Unies à New York.

Roxana Saberi, 32 ans, qui a la double nationalité iranienne et américaine, avait été condamnée le mois dernier pour espionnage au profit des Etats-Unies à huit ans de prison, selon les médias.

Elle a été libérée de prison lundi après qu’une cour d’appel a réduit sa peine à deux ans avec sursis.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.