Rapport Cortis, partage de la valeur ajoutée : la CFDT appelle à corriger les déséquilibres

Le rapport Cotis sur le partage de la valeur ajoutée est remis au Président de la République. Trois éléments ont retenu l’attention de la CFDT : croissance des inégalités entre salariés, croissance des rémunérations variables, croissance des dividendes aux actionnaires. La crise nous rappelle l’importance de corriger ces déséquilibres souligne un communiqué de la centrale syndicale.

L’occasion pour le syndicat CFDT : de demander au patronat “d’ouvrir des négociations portant sur la gouvernance d’entreprise”. Et ce afin de “mieux intégrer l’intérêt des salariés aux décisions stratégiques, éviter les déboires auxquels la financiarisation excessive a conduit et parvenir à un meilleur équilibre dans le partage de la valeur ajoutée”.

Mais le syndicat en appelle aussi au gouvernement auquel il est demandé d’abroger “le bouclier fiscal et en créant de nouvelles tranches d’impôt sur le revenu pour le rendre plus progressif”. .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.