Pierre Cohen interroge Fillon sur Molex, Freescale et les sous traitants

Devant la représentation nationale, le député maire de Toulouse Pierre Cohen a demandé au Premier ministre de “mettre en place une politique de soutien aux salariés”. Citant les cas de Freescale et Molex le député socialiste a dénoncé, lors des questions au gouvernement “une politique de soutien aux plus forts et aux plus fortunés”. Avec, a précisé, Pierre Cohen “le  bouclier fiscal et démentèlement des service public”.

Par ailleurs, le maire de Toulouse a dénoncé le “faible plan de relance” destiné aux “seules  banques et grands groupes  sans vous préoccuper de l’emploi” et demandé la mise en place “d’une réelle politique d’innovation destinée aux sous traitants et aux salariés”

Ce n’est pas le Premier ministre François Fillon qui a répondu au député maire de Toulouse mais son porte parole Luc Chatel. Ce dernier a critiqué Pierre Cohen pour “ses invectives et caricatures”.  Sans revenir sur les centaines de milliers d’euros remboursés par l’Etat aux français les plus fortunés via le bouclier fiscal, Luc Chatel a affirmé que “toute la politique du gouvernement était basée sur lien entreprise-industrie-salariés”.

Le membre du gouvernement a notament cité le soutien d’OSEO et la réforme du  quota de chômage partiel.

S’agissant de Freesale et Molex, Luc Chatel a annoncé que le commissaire à la réindustrialisation devrait veiller au maintien de l’emploi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.