Au Sri Lanka plusieurs centaines de civils seraient morts ce week end

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki moon, s’est déclaré lundi « horrifié » par la mort de centaines de civils au Sri Lanka ce week end, dans un conflit qui a déjà fait des milliers de morts ces derniers mois.

armes lourdes et mortiers

Ban Ki moon a appelé à plusieurs reprises les parties au conflit à cesser d’utiliser des armes lourdes, notamment des mortiers, dans les zones où sont concentrés les civils, rappelle un message transmis par sa porte parole Michèle Montas.

« Le Secrétaire général est profondément préoccupé par la poursuite du recours aux armes lourdes dans cette situation », affirme la déclaration qui déplore « le manque de respect total montré par les Tigres de libération de l’Eelam tamoul (LTTE) pour la sécurité des civils », qui a conduit à ce que des milliers de personnes restent bloquées dans la zone de conflit.

Le message appelle les deux parties dans les termes les plus fermes à respecter leurs obligations aux termes du droit international humanitaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.