Loi Hôpital, la CFDT veut défendre les assurés sociaux

La CFDT veut faire entendre la voix des assurés sociaux lors de l’ouverture du débat sur le projet de loi « HPST » au sénat.

La CFDT demande aux élus de prendre les voies et les moyens nécessaires pour que les assurés : salariés, demandeurs d’emploi et retraités bénéficient d’une offre de soins sur l’ensemble du territoire, à des tarifs opposables et sans dépassements d’honoraires.
De ce point de vue, le texte présenté par la commission des affaires sociales du sénat est “un recul par rapport au texte sorti de l’assemblée nationale” estime le syndicat réformiste.

Devant la désertification de certains territoires et des difficultés de plus en plus grandes d’accès aux soins pour une bonne partie de la population, la CFDT demande aux élus de “protéger les assurés contre les dérives des coûts relatifs aux soins”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.