Au Pakistan, les combats contre les Talibans font fuir les civils

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés observe actuellement un déplacement massif de civils au nord-ouest du Pakistan, alors que les confrontations entre les forces gouvernementales et les militants s’étendent et que les personnes profitent des levées partielles des couvre-feux pour se déplacer vers des zones plus sûres.

« Le gouvernement provincial estime qu’entre 150 000 et 200 000 personnes sont déjà arrivées dans des zones plus sûres de la Province frontière du Nord-Ouest ces derniers jours. Par ailleurs 300 000 autres personnes sont déjà en mouvement ou vont l’être très bientôt », a affirmé vendredi le porte-parole du HCR Ron Redmond.

Ceux qui fuient cette dernière escalade des hostilités dans les régions de Lower Dir, de Buner et de Swat ont rejoint quelque 555 000 Pakistanais précédemment déplacés qui avaient fui leurs maisons dans les zones tribales et la Province frontière du Nord-Ouest depuis août 2008 et qui avaient déjà été enregistrées par le HCR et les autorités de la Province frontière du Nord-Ouest.

Le HCR répond actuellement à la situation d’urgence en distribuant des biens de secours (tentes, bâches en plastique, seaux, jerrycans et batteries de cuisine) pour 100 000 personnes, tout en procédant à l’achat de matériel humanitaire supplémentaire pour 200 000 autres personnes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.