La caserne où les Toulousains passaient leurs “3 jours” mise en vente

Des milliers de jeunes toulousains y sont aller faire leur trois jours avec test physique et psychologiques d’aptitude. La Caserne d’Auch vient d’être vendue.

Un centre culturel dédié au Arts du Cirque 

Selon un communiqué du Ministère de la Défense, l’acte d’acquisition d’un tiers environ de la caserne d’Espagne à Auch (Gers), la fraction nord représentant quatre hectares, a été signé officiellement par le maire de la ville, Franck Montaugé, le 25 mars 2009, en présence du préfet Denis Conus, du trésorier-payeur général et de Jacques Brucher, chef de la Mission pour la réalisation des actifs immobiliers (MRAI), rattachée à la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du ministère de la défense (SGA/DMPA).

Les sept autres hectares du site devraient également être réaffectés.

Une étude propose déjà des scénarios permettant d’aboutir au choix d’un projet de réaménagement par la commune début 2010.

Ancienne caserne de cavalerie (XIXe siècle) située au cœur de la ville d’Auch, la caserne d’Espagne s’étend sur 11,3 hectares et comporte 21 776 m² en bâtiments.

Par ailleurs, les appelés de Toulouse y ont effectué leurs “trois jours” (tests d’aptitudes militaires qui ne durent qu’en fait une journée).

Désormais, le maire de la ville envisage d’installer sur ce terrain une résidence sociale, un foyer de jeunes travailleurs (plus d’une centaine de places), le centre d’innovation et de recherche circassien (CIRCA) – équipement culturel dans le domaine des arts du cirque – comprenant une salle de spectacle circulaire de 1100 places. Un parking public est également envisagé sur la zone touchée par le plan de prévention des risques d’inondation (PPRI), impliquant un réaménagement des accès de la caserne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.