25 millions pour les réfugiés palestiniens au Liban

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient a reçu un don de 25 millions de dollars de l’Arabie saoudite pour la reconstruction du camp de Nahr el-Bared au du nord du Liban.

Ce camp avait été détruit en 2007 lors d’affrontements entre l’armée libanaise et le mouvement islamiste Fatah al-Islam retranché dans le camp.

Le don de l’Arabie saoudite est la plus grande contribution au projet jusqu’à présent, a rapporté la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas.

La reconstruction devrait coûter 328 millions de dollars sur trois ans.

Il s’agit d’une des plus importantes contributions jamais reçues par l’UNWRA.

Les 30.000 réfugiés palestiniens déplacés qui vivaient à Nahr el-Bared sont sans abris depuis 20 mois.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.