Vers un deuxième procès Jacques Viguier

Pas de cadavre, pas de preuve irréfragable, pas de condamnation en première instance par le jury de la Cour d’assises de Haute Garonne. Mais le professeur de droit toulousain accusé du meurtre de son épouse aura a affronter un deuxième procès. Le parquet, qui avait requis 15 à 20 ans de réclusion criminelle vient en effet de faire appel de la décision de première instance.

Pour l’accusation, “les indices graves et concordants” qui avaient conduit une première fois Jacques Viguier devant les Assises ne sauraient aboutir à un acquittement.

Le deuxième procès, sauf nouveau coup de théâtre pourrait se tenir avant la fin de l’année devant la cour d’un autre département.

La vérité sur la disparition en février 2000 de Suzy Viguier n’est toujours pas apparue après 9 années de procédure.

Partager

Articles Récents

Coronavirus, 9 morts en Occitanie en 24 heures

La situation se complique en France et en Occitanie. Le nombre de décès en 24…

31 mars 2020

418 morts du Coronavirus en 24 heures en France

Le dernier bilan de l'épidémie de Coronavirus en France fait état d'une forte progression du…

31 mars 2020

Covid 19, JO de Tokyo, Bac, CESU ce qu’il faut retenir ce lundi

Le nombre de décès dus au Coronavirus augmente aux Etats Unis, au Royaume Uni et…

30 mars 2020

Coronavirus – 5 morts et 17 malades placés en réanimation en 24h en Occitanie

Le pic de l'épidémie de Coronavirus n'est pas encore atteint en France annoncent de nombreux…

30 mars 2020

Toulouse, contre le mal logement, ils ont manifesté depuis fenêtres et balcons

Alors que le confinement dure depuis plus d’une semaine et demi en France, les mesures…

30 mars 2020

Photos de jeunesse, Lettres quand Facebook trompe l’ennui des Toulousains

Face au confinement, de nombreux toulousains passent un temps conséquent sur les réseaux sociaux. Les…

30 mars 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com