Toulouse célèbre la liberté de la presse

Dès samedi 2 mai, et ce jusqu’au 30, La Maison des Associations accueille une exposition de Reporters sans Frontières.

Cette exposition a pour but d’informer et de sensibiliser le grand public sur les actions menées depuis plus de 20 ans par Reporters sans Frontières. Dans certains pays, un journaliste peut passer plusieurs années en prison pour un mot ou une photo. Parce que emprisonner ou tuer un journaliste, c’est éliminer un témoin essentiel et menacer le droit de chacun à l’information, l’association. Reporter Sans Frontière lutte et dénonce pour préserver la “pierre angulaire” des démocraties.

Reporters sans frontières, fondée en 1985 et reconnue d’utilité publique, œuvre au quotidien pour la liberté de la presse.

Pour l’association qui avait vivement dénoncé les exactions du régime chinois avant les Jeux Olympiques de Pékin “Il ne s’agit pas d’un combat corporatiste – des journalistes qui défendraient d’autres journalistes – mais de faire en sorte que chacun ait accès à l’information, sans laquelle il est illusoire de parler de démocratie ou de liberté. Faut-il le rappeler : il n’y a pas de liberté sans liberté de la presse”.

Le 3 mai était la journée mondiale pour la liberté de la presse.

La maison des associations se situe 81 Rue St-Roch 31400 Toulouse

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.