Tensions entre le Tchad et le Soudan

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est déclaré dimanche préoccupé par les informations sur de récents renforcements et mouvements de troupes des deux côtés de la frontière entre le Tchad et le Soudan et a appelé les deux pays à réduire les tensions.

« A cet égard, le Secrétaire général salue les discussions portant sur une normalisation des relations bilatérales entre les gouvernements du Tchad et du Soudan qui ont eu lieu cette semaine et appelle les deux parties à faire tous leurs efforts pour apaiser les tensions », ajoute la porte-parole de M. Ban dans une déclaration.

Dans son dernier rapport sur le déploiement de l’Opération hybride UA-ONU au Darfour, le Secrétaire soulignait que « la situation en matière de sécurité le long de la frontière entre le Tchad et le Soudan restait tendue et imprévisible » en février et en mars de cette année.

La semaine dernière, dans un exposé au Conseil de sécurité, le représentant spécial conjoint de l’Union africaine et de l’;ONU pour le Darfour, Rodolphe Adada, a estimé que l’état des relations entre le Soudan et le Tchad était un facteur important dans le conflit au Darfour (Soudan).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.