Virus H1N1 : la France étudie une aide pour le Mexique

La France par la voix de son ministre des affaires étrangères “continue de déconseiller fortement tout voyage au Mexique, sauf raison impérative.”

Mais souligne Bernard Kouchner “la France est pleinement solidaire du Mexique dans les difficultés qu’il traverse actuellement”.

“Nous examinons actuellement les possibilités d’apporter un soutien aux autorités mexicaines que nous avons interrogées sur leurs besoins” a précisé le Quai d’Orsay.

Depuis l’émergence de l’épidémie, le ministère des Affaires étrangères participe en relation avec l’OMS et l’Union européenne à la Cellule interministérielle de crise désormais mise en place au sein du ministère de l’Intérieur.

A ce jour, la cellule de réponse téléphonique qui a été mise en place par le ministère des affaires étrangères a traité plus de 8 000 appels depuis son ouverture samedi matin.

Les ministres de la Santé de l’Union européenne devaient se réunir jeudi après-midi pour poursuivre au niveau ministériel la concertation européenne sur les mesures contre la propagation de la grippe porcine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.