L’expo Our Body restera fermée

Le 21 avril 2009, ECPM et Solidarité Chine ont gagné le procès qui les oppose à la société Encore Events, organisatrice de l’exposition de cadavres nommée Our Body. L’audience en appel s’est tenue le 28 avril, devant le Premier Président de la Cour et deux autres hauts magistrats. La décision de la Cour a été rendue publique ce jeudi 30 avril. Elle a confirmé le jugement de première instance. L’exposition Our Body restera donc fermée.

L’audience qui s’est tenue devant la Cour d’Appel de Paris a permis de mettre en évidence les extrêmes violations des droits de la personne humaine que les expositions de ce type induisaient 4 cause d’illégalité : 1) la Commercialisation du corps humain, 2) l’ Absence de consentement des personnes exposées 3) la Plastination programmée des corps, suggérant fortement qu’il s’agit de condamnés à mort 4) et l’absence totale de recherches, par l’organisateur, sur les activités de la fondation chinoise qui commercialise les corps humains exposés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.