Grippe Porcine : pour l’OMS les Etats doivent se préparer à une pandémie

Bien qu’il n’y ait pas d’indices pour l’instant d’une véritable pandémie de grippe, tous les pays doivent se préparer à cette éventualité dès maintenant, a expliqué mardi un responsable de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

accroissement du nombre de cas

« La Phase 4 demeure pour l’instant et il n’y a pas d’;escalade », a déclaré mardi, lors d’une conférence de presse téléphonique, le sous-directeur pour la sécurité de la santé et l’environnement à l’OMS, Keiji Fukuda. « Nous continuons cependant d’observer un accroissement du nombre de cas confirmés en laboratoire », a-t-il ajouté.

Le Comité d’urgence de l’OMS a décidé lundi de relever son niveau d’alerte de 3 à 4. La phase 4 est une phase intermédiaire avant la constatation d’une pandémie de grippe.

Selon l’OMS, il y a 79 cas de grippe porcine aux Etats-Unis, 26 aux Mexique, six au Canada et deux en Espagne. La Grande Bretagne a également signalé deux cas et la Nouvelle-Zélande trois. Il y a eu en tout 7 décès signalés au Mexique. « La situation épidémiologique continue à évoluer et nous continuons les enquêtes », a déclaré M. Fukuda.

Selon la presse, le nombre de décès liés à la grippe porcine au Mexique pourrait être de 152 et 1.614 personnes seraient atteintes de la maladie dans ce pays, sans confirmation en laboratoire. Des cas auraient également été constatés en Israël.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.