Sommet Sarkozy-Zapatero : Malvy veut un signe sur la Traversée centrale des Pyrénées

Membre de l’Eurorérégion Pyrénées Méditerranée -Catalogne, Baléares, Languedoc Roussillon- la région Midi Pyrénées sera directement impactée par les décisions qui seront prises lors du sommet Espagne France qui réunit José Luis Zapatero et Nicolas Sarkozy.A cette occasion, Martin Malvy a tenu a lancer un appel au chef de l’état français et au premier ministre espagnol.

Autoroute Toulouse Barcelone via Ax les Thermes

« Si Nicolas Sarkozy et José Luis Zapatero veulent marquer ce sommet par un acte symbolique fort, je leur propose de solenniser la reconnaissance par les deux pays du Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT) Pyrénées-Méditerranée, l’Eurorégion qui organise l’avenir partagé de 13 millions de Français et d’Espagnols de part et d’autre des Pyrénées. L’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée – qui réunit en effet la Catalogne, les Iles Baléares Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon – a déposé en novembre dernier ses statuts pour devenir un GECT. Soutenu par le Parlement européen et le Comité des Régions lors de sa présentation à Bruxelles le 3 décembre dernier, il ne peut entrer en application qu’après accord des Etats concernés. Nous espérons donc que ce sommet entre la France et l’Espagne sera l’occasion d’un accord sur ce projet ambitieux et original ».

Dotés de la personnalité juridique, les GECT peuvent porter des projets financés avec des fonds provenant notamment de l’Union européenne. Pyrénées-Méditerranée est la 3eme eurorégion en Europe à opter pour le statut de GECT et la 1ère constitué uniquement de Régions.

« Comme à chaque sommet, a poursuivi Martin Malvy, nous guettons des signes concrets de soutien au projet de fret ferroviaire à travers les Pyrénées, la Traversée Centrale des Pyrénées. La Région Midi-Pyrénées lance cette semaine avec le Conseil général des Hautes-Pyrénées une étude visant à évaluer l’impact socio-économique de ce projet. Les résultats en sont attendus pour fin 2009. Nous attendons de l’Etat français qu’il concrétise enfin les études qui doivent conduire à la définition du tracé à soumettre à enquête publique. »

« La Région souhaite par ailleurs que les études actuellement engagées dans le cadre du projet d’axe autoroutier E9 Toulouse-Barcelone par la vallée d’Ax-les-Thermes soient accélérées de façon à identifier clairement les retombées que l’on peut en espérer et l’impact environnemental qu’il faudra nécessairement prendre en considération. »

Une région frontalière et une communauté de travail

« Nos relations avec l’Espagne et notamment les Régions frontalières de Midi-Pyrénées sont primordiales. Dans le cadre de la présidence de la Communauté de Travail des Pyrénées que je prendrai en octobre, je souhaite engager de nouveaux projets mieux centrés sur le Massif, comme celui d’un observatoire commun des changements climatiques dans les Pyrénées. »

Martin Malvy a enfin indiqué que dans le cadre de la Semaine de l’Europe, une conférence intitulée « Midi-Pyrénées et l’Espagne, un futur partagé » se tiendra à Toulouse, le 6 mai prochain , dans le cadre de la Semaine de l’Europe .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.