Pour l’OMS, l’extension du virus de la grippe porcine est considérable

Suivant le conseil du Comité, le Directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a décidé lundi de faire passer le niveau d’alerte à la pandémie de grippe de la phase 3 actuellement en vigueur à la phase 4.

Pour l’OMS, cela “signifie que la probabilité d’une pandémie a augmenté, mais non qu’une pandémie est inévitable.”

“À mesure qu’elle disposera d’informations supplémentaires, l’OMS pourra décider soit de rétablir la phase 3, soit de passer à un niveau d’alerte supérieur” a encore précisé l’organisme international.

L’OMS a encore annoncé que “l’existence d’une transmission interhumaine” avait été prouvée.

“Vu l’extension considérable du virus, le Directeur général a estimé qu’il n’était pas réaliste de chercher à endiguer la flambée. Il convient actuellement de privilégier les mesures d’atténuation” a conclu le directeur de l’OMS dans un communiqué publié sur le site de l’OMS.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.