La crise économique impacte la santé des travailleurs

La Journée mondiale pour la santé et la sécurité au travail a été célébrée mardi dans un climat d’inquiétude quant à l’impact de la crise économique mondiale, selon le Bureau international du travail (BIT).

550 000 travailleurs meurent chaque jour de maladies ou accidents du travail

« Nous devons veiller tout particulièrement à ce que les stratégies d’ajustement et de reprise économique n’empruntent pas une voie peu sûre en bradant la vie humaine et la sécurité sur le lieu de travail », a déclaré le directeur général du BIT, Juan Somavia, dans un discours paru à l’occasion de la Journée mondiale.

Le thème de cette année est «Santé et vie au travail: un droit humain fondamental», en référence aux 90 ans d’engagement pour la protection de la sécurité et la santé des travailleurs et à la Déclaration de Séoul sur la santé et la sécurité au travail, adoptée au Sommet mondial sur la santé et la sécurité 2008.

Le Programme de l’OIT pour la santé et la sécurité au travail (SafeWork) estime que près d’un million de travailleurs souffrent d’un accident du travail et plus de 5.500 travailleurs meurent, chaque jour, d’accidents ou de maladies liés à leur travail.

Dans le même temps, les experts de SafeWork expriment aussi leur préoccupation quant à l’impact significatif que la crise économique actuelle pourrait avoir sur la sécurité et la santé au travail.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.