Sur Facebook, 133 candidats pour devenir maire virtuel de Toulouse

C’est l’application Facebook qui remue les internautes adeptes du site social. Le principe est simple. Il suffit de cliquer sur Virtual maire et de choisir sa ville. Ensuite, campagne électorale classique pour glaner les suffrages des autres internautes présents sur Facebook.

A noter qu’une application “trafic d’influence” avec “magouilles, pots de vin, ignobles chantages” permet de glaner des paquets de voix en bourrant les urnes.

Une prime médiatique est offerte au maire sortant et des “voyages” offrent aussi la possibilité d’améliorer la notoriété.

A Toulouse et à ce petit jeu, 133 candidats se sont présentés.

Et c’est pour l’heure Henrique Conceicao qui tient la corde avec quelques 29 454 votes ! Ce candidat devance, largement, Thierry Massat et Gregory Bourzat. Seul ce dernier affiche des opinions politiques et son appartenance à l’UMP

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.