Grippe porcine : l’appel à la plus grande prudence du Quai d’orsay

Sur le site du ministère des affaires étrangères, des ”conseil aux voyageurs” proposent, pour chaque pays la conduite à tenir. En raison de l’épidémie de Grippe Porcine, le ministère a dès samedi, promulgué une série de conseils destinés à celles et ceux qui devaient se rendre au Mexique.

”compte tenu de la situation sanitaire locale”, le ministère des Affaires étrangères et européennes et le ministère chargé de la Santé “appellent à la plus grande prudence”.

Il est recommandé précise le site “de se conformer aux préconisations des autorités sanitaires mexicaines et internationales, notamment” :

1- d’éviter les lieux de rassemblement public (salles de spectacles, réunions publiques etc),

2- de respecter les règles d’hygiène élémentaire, notamment le lavage soigneux et régulier des mains et l’aération des pièces dans lesquelles vous séjournez,

3- de porter une attention toute particulière aux personnes les plus vulnérables, en particulier les enfants et les personnes âgées ou fragiles,

4- d’éviter le contact avec les personnes malades,

5- de consulter un médecin en cas de fièvre ou de symptômes grippaux (courbatures, douleurs musculaires notamment),

6- de vous tenir informés de l’évolution de la situation locale en consultant : le site Internet du ministère français chargé de la Santé, le site Internet de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le site Internet de l’ambassade de France à Mexico ou le site Internet du ministère de la Santé mexicain (en espagnol)”.

Par ailleurs, le ministère dirigé par Bernard Kouchner “recommande aux personnes revenant d’un voyage au Mexique de prendre contact avec le centre de secours de leur département (téléphone : 15) ou leur médecin traitant en cas de présence des symptômes suivants dans les 7 jours après le retour : fièvre, toux, courbatures, fatigue.”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.