Grippe Porcine, Bachelot se veut vigilante

En conférence de presse dimanche après midi et ce matin à la radio, la ministre de la santé Roselyne Bachelot s’est montrée vigilante sur le dossier de la grippe porcine. Si la France, à la différence des Etats Unis ou du Mexique ne serait pas touchée par le virus a confirmé Bachelot lundi matin, les autorités sanitaires se préparent à une éventuelle aggravation de l’épidémie.

La ministre a en effet annoncé que la France était prête en cas de pandémie du virus H1N1.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.