Collaboratrice de Jean Moulin, la résistante Jacqueline Péry d’Alincourt est décédée

Née en décembre 1919, elle avait rejoint la Résistance en 1942 après avoir vu un enfant juif portant l’étoile jaune dans le métro parisien. Elle fut une des collaboratrices de Jean Moulin au sein de la délégation en France du Comité français de libération nationale (CFLN). Responsable du service logement de la délégation, elle était notamment chargée de fournir un logement à tous les agents parachutés en France depuis Londres.

Arrêtée le 24 septembre 1943, puis torturée par la Gestapo, elle fut ensuite déportée à Ravensbrück et partagea pendant des mois la même paillasse que Geneviève Anthonioz de Gaulle, nièce du chef de la France Libre et de Germaine Tillon dont elle rapporta l’opérette le « Verfügbar aux enfers » écrite durant sa captivité.

Sauvée par la Croix rouge suédoise, elle quitta le camp de concentration en avril 1945 puis après la guerre, ne cessa de témoigner sur l’expérience concentrationnaire.

Elle est décédée en fin de semaine dernière.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.