Pour Sarkozy, Ahmadinejad bafoue les droits de l’homme

La conférence des Nations Unies qui s’est ouverte lundi à Genève, avait pour objectif de rassembler et mobiliser la communauté internationale pour lutter “contre le racisme sous toutes ses formes”.

Pour l’Elysée, “le discours prononcé par le président de l’Iran en est l’exact opposé : appel intolérable à la haine raciste, il bafoue les idéaux et les valeurs inscrites dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme.”

Sans surprise et conformément à ses précédents discours, le président iranien Ahmadinejad, a accusé Israël “de gouvernement raciste”.

Le président de la République “condamne totalement ce discours de haine”.

Il appelle à une réaction d’une extrême fermeté de l’Union européenne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.