Jacques Viguier devant les assises de Haute Garonne

viguier-catala-leclerc.JPGL’éminent professeur de droit comparaît lundi devant la cour d’assises de Haute Garonne.

Celui qui clame son innocence va devoir répondre de la disparition de son épouse Suzanne Viguier. Dont le corps n’a pas été retrouvé.

Les faits qui remontent au début du XXIe siècle seront exposés devant le jury.

Le procès reporté à deux nombreuses reprises pour compléments d’instruction devrait permettre de faire la lumière sur une affaire dans lesquelles les preuves ne sont pas irréfragables.

Crime parfait, crime d’un rôdeur, fuite de Suzy Viguier ? Toutes les thèses seront étudiées par le tribunal. Un coup de théâtre reste possible.

Professeur de droit présenté comme brillant, Jacques Viguier  est défendu par le ténor toulousain Me Catala.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.