Sri Lanka, féroces combats contre les Tigres Tamouls

La fin du cessez-le-feu temporaire décrété au Sri Lanka par le gouvernement dans son conflit avec les rebelles des Tigres de libération de l’Eelam tamoul (LTTE) a été marqué par de féroces combats à proximité de la « zone à l’abri des tirs », avec des tirs à l’arme légère, au mortier et des attaques aériennes.

civils boucliers humains

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires, plus de 64.000 personnes ont fui les zones de conflit, dont 63.000 sont relogées dans des camps et quelque 800 se trouvent dans des hôpitaux, a rapporté un porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies.

La Croix-Rouge internationale a réussi à évacuer 988 personnes de la zone sans tirs au cours du cessez-le-feu, mais l’ONU continue à déplorer la rétention par la force de nombreux civils par les LTTE, ainsi que l’utilisation des civils comme boucliers humains.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.