Ban ki Moon rappelle l’urgence du réchauffement climatique

En ces temps de grande volatilité et d’anxiété, les défis de la fonte des glaces ne doivent pas être éclipsés par ceux de la fonte des marchés financiers, a plaidé le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon dans une tribune publiée dans un quotidien sud-coréen, le Korea Herald.

fonte des glaces au Groenland

L’année 2009, intitulée par le Secrétaire général des Nations Unies “l’année du changement climatique”, doit fournir l’opportunité de répondre à la fois aux problèmes du changement du climat et à la croissance économique durable. « Aucune question n’est plus essentielle à la survie de notre espèce », a insisté Ban Ki-moon.

« Les changements climatiques s’accélèrent à une vitesse et une échelle qui requiert l’attention urgente des gouvernements au plus haut niveau », a-t-il martelé, rappelant que les phénomènes observés par les scientifiques – notamment la vitesse de la fonte des glaces au Groenland – se trouvent dans la fourchette haute des prévisions faites en 2007 dans les rapports du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, rapports qui ont reçu le prix Nobel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.