Guerre civile au Sri Lanka : Situation Catastrophique

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence des Nations Unies, M. John Holmes, a jugé aujourd’hui « catastrophique » la situation humanitaire dans le nord du Sri Lanka après une trêve gouvernementale de 48 heures.

populations civiles entre deux feux

M. Holmes, qui s’est dit « très inquiet » par la reprise des combats entre les troupes gouvernementales et les Tigres de libération de l’Eelam tamoul (LTTE), et par l’augmentation du nombre de victimes parmi la population civile.

« Cette pause était la bienvenue, mais nous aurions préféré une trêve humanitaire plus longue, en bonne et due forme, et qui aurait bénéficié de l’accord des deux parties, pour permettre à plus de civils de quitter la zone et à plus d’aide et de travailleurs humanitaires d’y pénétrer », a souligné le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires.

Il a également indiqué que moins de civils avaient quitté la zone pendant la trêve que lors des combats. « Il est clair que les Tigres tamouls les en ont empêchés », a ajouté M. Holmes, insistant à plusieurs reprises sur le fait que les civils ne devaient pas servir de bouclier humain

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.