Corée du Nord : les inspecteurs de l’AIEA expulsés

Au lendemain de la condamnation par le Conseil de sécurité du récent tir de fusée nord-coréen, les autorités de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) ont demandé mardi aux inspecteurs de l’ONU se trouvant sur le site nucléaire de Yongbyon de quitter le pays immédiatement.

La RPDC a informé les inspecteurs de l’Agence internationale à l’énergie atomique (AIEA) qu’elle arrêterait toute coopération avec l’agence des Nations Unies.

Le pays a demandé le retrait de tous les équipements de confinement et de surveillance et a indiqué qu’;elle interdirait ensuite l’;accès du site aux inspecteurs.

“La RPDC a aussi informé l’AIEA qu’elle avait décidé de réactiver toutes les installations », a précisé le porte-parole de l’AIEA, Marc Vidricaire, dans un communiqué.

En 2007, l’AIEA avait vérifié que la Corée du Nord avait fermé le réacteur de Yongbyon. Depuis, ses inspecteurs avaient continué à surveiller et à vérifier le site.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.