Le mariage d’une fillette de 8 ans confirmée en Arabie Saoudite

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance a exprimé sa préoccupation lundi quant au maintien du mariage forcé d’une fillette de 8 ans par un tribunal en Arabie saoudite.

L’UNICEF est inquiet de la décision d;un tribunal saoudien de ne pas annuler le mariage d’une petite fille de 8 ans, a déploré lundi Ann Veneman, directrice de l’agence.

« Quelles que soient les circonstances ou le cadre juridique, le mariage d’un enfant viole ses droits en tant qu’enfant », a-t-elle fait observer.

« Le droit à un mariage libre et en pleine connaissance de cause est reconnu par la Déclaration universelle des droits de l’homme . Le consentement ne peut être ni plein et entier ni libre si l’une des parties est trop jeune pour prendre une décision en connaissance de cause », a-t-elle souligné.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.