Les Chrétiens ont fêté Pâques dans un climat morose

saint-sernin-google-map.JPGLendemain de la Pâques chrétienne, le lundi de Pâques est traditionnellement férié en France.

Cette année, une grande partie des chrétiens français ont vécu la fête célébrant la résurrection de Jesus Christ, jour le plus important du calendrier chrétien, dans un climat morose.

En cause, les actes du Pape Benoît XVI, chef de l’Eglise Chrétienne et d’une certaine partie de la hiérarchie catholique. La réintégration d’un évêque ayant publiquement mis en cause l’existence de la Shoa a été vivement critiquée par une partie de la communauté catholique française.

Autre malaise : l’excommunication d’une jeune brésilienne violée qui recourait à un avortement thérapeutique. Une mesure qui n’a pas été désavouée par la Curie Romaine.

Enfin et surtout, les propos du Pape sur le préservatif, accompagnés quelques jours plus tard de ceux d’un évêque français ont fini de jeter le trouble sur une Eglise déjà ébranlée par les précédentes affaires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.