Vers la fin de la guerre du Roquefort ?

L’administration Bush avait décidé d’augmenter de 300% les droits de douanes sur le Roquefort. Après plusieurs appels des autorités françaises et des menaces de recours devant l’Organisation Mondiale du Commerce, la nouvelle administration Obama avait, en début d’année, reculé d’un pas en décidant le report de la mesure.

Dans ce rapport de force USA-Europe-France, un nouveau pas vient d’être franchi. Cette mesure, véritable discrimination économique, pourrait bien être levée.

C’est en tout cas ce que laisse présager le président du Conseil régional Midi Pyrénées, Martin Malvy à l’issue d’un entretien avec le commissaire européen en charge de l’agriculture, Mariann Fischer Boel.

« Madame Fischer Boel ne m’a pas dit que s’était réglé, mais elle m’a laissé entendre qu’une solution positive était en vue, à brève échéance » a déclaré l’ancien ministre de François Mitterrand.

Satisfait de la teneur de ces discussions, Martin Malvy, de retour à Toulouse, a envoyé à Mariann Fischer Boel le même Roquefort qu’à Barack Obama.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.