Rencontre entre Malvy et le président Barroso

malvy-barroso.JPGLe président de la Région Midi Pyrénées a défendu ce mardi 7 avril les dossiers de la région auprès du président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Inquiétudes des acteurs économiques et sociaux de Midi Pyrénées 

Martin Malvy participait en effet à un déjeuner de travail d’une délégation de dix présidents de Régions avec le président de la Commission européenne.

A cette occasion, Martin Malvy a relayé auprès de José Manuel Barroso les inquiétudes des acteurs économiques et sociaux de Midi-Pyrénées – organisations syndicales et patronales réunies dernièrement à l’Hôtel de région – face aux effets de la crise actuelle sur l’emploi et sur l’activité. « Cette crise doit être l’occasion pour l’Union européenne de se doter enfin d’une véritable politique industrielle faute de quoi nos territoires et nos industries seront fortement défavorisées dans les négociations mondiales multilatérales », a t-il notamment déclaré.

Martin Malvy a en revanche salué l’intégration de la cohésion territoriale comme objectif de l’Union européenne, au même titre que la cohésion économique et sociale, ainsi que la publication du Livre Vert par la Commission européenne.

Il a remis à José Manuel Barroso la contribution du Conseil régional à ce Livre Vert, votée en Assemblée Plénière le 30 mars dernier, qui met en exergue les spécificités et les atouts propres de Midi-Pyrénées, et exprime les attentes de la Région vis-à-vis des politiques européennes majeures, telles que l’innovation, la montagne, le développement durable et le changement climatique.

L’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée

Dans l’attente des entretiens sectoriels qu’il aura avec les commissaires en charge de l’Agriculture, de l’Industrie et des Transports, qui seront l’occasion de détailler les attentes de Midi-Pyrénées dans ces domaines, Martin Malvy a par ailleurs rappelé au président de la Commission européenne la constitution, en décembre dernier, de l’eurorégion Pyrénées-Méditerranée en Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT). Ce GECT est le troisième constitué dans l’Union et le premier constitué à 100% de Régions. A l’initiative de Midi-Pyrénées, l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée souhaite avoir une place au sein de l’ Assemblée régionale et locale euroméditerranéenne (ARLEM), mise en place par le Comité des Régions dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.