Les retards de Galiléo imputés à Barroso et Sarkozy

galileo.JPGLe GPS version européenne verra t il le jour ?

Silence au sommet de l’OTAN et au sommet UE-USA

Système de positionnement satellitaire destiné à supprimer la dépendance de l’Europe au GPS américain Galileo a déjà 5 ans de retard sur le programme initialement prévu.

L’investissement estimé du programme est supérieur à 3,4 milliards d’euros. Et les frais de fonctionnement, dont une partie des installation devrait être stationné à Toulouse, sont estimés à 220 millions.

Des retards que déplore le président du Conseil général de Haute Garonne Pierre Izard qui voit là “une défaillance de l’administration européenne, trop faible, pas assez structurée pour pouvoir suivre efficacement le projet”. Et un silence fautif du gouvernement français.

Et ce d’autant plus qu’estime le président PS du département, ce projet “Galiléo peut et doit être un moteur de croissance et de développement de nos industries les plus innovantes : celles qui contribueront à la création de richesses dans le futur”.

Un argument supplémentaire dixit Pierre Izard pour “un changement de cap au niveau européen : pour une Europe plus puissante, mieux armée pour défendre nos emplois et porter de grands projets économiques”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.