Rackettées, agressées et gazées : les prostituées dénoncent un climat de violence

Association intervenant pour l’accès à la santé et aux droits avec les personnes prostituées depuis 10 ans, Griséldis Toulouse a adressé un communiqué à la rédaction de Toulouse7.com pour “l’informer d´une situation inadmissible à laquelle nous sommes confrontées”.

Une explosion de violence à l’encontre des prostituées

Encore une fois affirment les membres de cette association “les forces de l´ordre prennent le prétexte de la lutte contre le proxénétisme pour faire la chasse aux sans-papierEs, et laissent courir les agresseurs !”

Les faits : “Depuis plusieurs jours, un groupe de deux hommes et une femme ont pris l´habitude de harceler et tenter de racketter un groupe de femmes migrantes à Toulouse. Dans la nuit du mercredi 1er avril au jeudi 2 avril 2009, l´une d´elles, mère d´un enfant scolarisé à Toulouse, a été rackettée, agressée et gazée par ce groupe de personnes la menaçant de la mettre sur trottoir.

Toujours selon l’association Griselda Toulouse “Plusieurs brigades de polices sont intervenues, l´une d´elles a contrôlé les papiers de la victime et a profité de la situation pour l´arrêter. Cette femme est actuellement au centre de rétention. Les agresseurs, quand à eux, se sont enfuis, n´ont pas été inquiétés et continuent toujours de sévir.”

Une femme poignardée à la gorge

Par ailleurs précisent les membres de cette association “nous constatons depuis plusieurs semaines, une explosion des violences physiques sur le territoire prostitutionnel toulousain : une femme a été poignardée à la gorge le 31 mars 2009, des femmes sont victimes de vol à la tire de plus en plus souvent et de plus en plus violemment, une femmes a été traînée derrière une moto sur plusieurs mètres, et aujourd´hui cette jeune femmes est victime de tentative de proxénétisme, d´agression physique et elle se fait arrêter sur le lieu de l´agression pour défaut de papier !”

Pour protester contre ces violences et ces pratiques policières, un Collectif d´associations et d´individus pour la défense des droits et la promotion de la santé des prostituéEs a manifesté samedi après midi devant le Palais de Justice.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.