Marche aux flambeaux et Cours populaires pour protester contre la réforme de l’Ecole Publique

A la pointe de la contestation contre les réformes Sarkozy/Pecresse, les étudiants et enseignants d’Histoire Arts et Archéologie ont décidé de poursuivre les séries d’ enseignements libres et populaires dans la ville de Toulouse.

Piratage sur Internet et droits d’auteur

Alors que le campus  de l’Université du Mirail est toujours bloqué, plusieurs actions de protestations seront encore organisées avant les vacances de Printemps.

Tout d’abord, une reprise de l’Université populaire toulousaine : des cours libres et gratuits sont dispensés dès mercredi cours Henri IV dans le Capitole. Avec de 14h-17h, 3 sujets abordés : « Eurêka, la conquête du savoir : Archimède, Champollion et les enseignants-chercheurs d’aujourd’hui », « L’esclavage en Afrique du nord à l’époque médiévale » par Serge Robert, « L’exécution de Vanini » exposée par Didier Foucault.

Auparavant mercredi matin, sans que la salle soit encore précisée plusieurs universitaires interviendront sur des thèmes d’actualité : « Le piratage sur Internet face au droit des auteurs » exposé par Fabrice Reneaud, Richard Marin présentera « La théologie de la libération en Amérique latine : une dissidence au sein du catholicisme ?” enfin Robert Sablayrolles dira pourquoi « César n’a pas conquis la Gaule ! »

Mercredi à 19h30 Métro Patte d’Oies : enseignants, parents d’élèves, élèves et étudiants sont invités à faire part de leur protestation contre la “casse de l’Ecole publique” par une marche aux flambeaux, de la Maternelle à l’Université.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.