Guerre du Roquefort : les Etats Unis reculent d’un pas

La décision de l’administration Bush d’augmenter de 300% les droits de douane sur les importations du fromage de Roquefort avait provoqué un tollé. Et soulevé une vague de protestation. Plusieurs roqueforts avaient même été offerts au nouveau président Barack Obama et l’ambassadeur des Etats Unis en France.

Le gouvernement français avait même promis de porter plainte devant l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

L’administration vient de faire un pas en arrière sur dossier et décidé de reporter au 23 avril l’augmentation de 300% les droits de douanes sur le fromage de Roquefort.

Pour le président de la région Midi Pyrénées, Martin Malvy, “ce report constitue pour nous une première victoire qui reste à confirmer. Nous ne devons évidemment pas relâcher nos efforts dans cette action pour la défense du Roquefort comme produit de qualité. Nos amis américains doivent revenir à la raison ! J’espère que ce délai supplémentaire sera l’occasion pour eux de revenir sur cette décision de sanctionner injustement le Roquefort.”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.