Des Enseignants chercheurs installent une Université populaire dans les rues de Toulouse

universite-populaire-toulouse.JPGPour préparer la journée de mobilisation du 19 mars et attirer l’attention du public sur la situation de l’Université, plusieurs enseignants chercheurs de la faculté de Toulouse le Mirail donneront cette semaine des conférences publique et gratuites sur les places de Toulouse.

Ces cours alternatifs débutent lundi et se poursuivront jusqu’à la fin de la semaine.

Un remake en quelque sorte des cours magistraux dispensés dans  la cour Henri IV du Capitole voilà quelques semaines.

Le programme complet de cette université populaire toulousaine :

Lundi 16 mars : Square Charles de Gaulle

14h Alain Boscus, Jaurès et la question sociale ; 15h Christian Rico, l’architecture Gallo Romain à Toulouse ; 16h Valérie Sottocosa Toulouse et l’affaire Calas

Mardi 17 mars, Arnaud Bernard place des Tiercerettes 

14h Hélène Debax la Croisade contre les Albigeois et la fondation de l’Université de Toulouse en 1229 ; 15h Medhi Alioua les politiques migratoires et l’Europe ; Hélène Ricaud les politiques de la petite enfance

Mercredi 18 mars, Square Charles de Gaulle

14h30 : Nicolas Sarkozy et la princesse de Clèves, lectures publiques

Jeudi 19 mars, manifestations intersyndicale et interprofessionnelle

Vendredi 20 mars Cinéma Utopia Toulouse

9h Valérie Sottocasa le Roi de France, la monarchie absolue et les contestations ; 10h Christian Dousset Marie Antoinette et le Révolution française ; 11h Patrick Ferté les Université sous l’Ancien Régime ;

Samedi 21 mars : parcours historique de Saint Sernin au Capitole

Série de conférences à partir de 14h30 sur la basilique Saint Sernin, les comtes de Toulouse, l’architecture toulousaine, l’église du Taur, le Capitole, les capitouls et la Tour du Capitole

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.