L’université du Mirail bloquée jusqu’à jeudi

A la pointe de la contestation étudiante, l’Université de Toulouse Le Mirail vient de voter le blocage du campus. Il s’agit par cette radicalisation du mouvement  d’exiger le retrait de la loi LRU et amener à une journée de mobilisation le mercredi 11 mars.

Un blocage qui n’est pas approuvé par certains syndicats qui, tout en s’opposant “aux réformes du gouvernement” n’acceptent pas que l’Université de Toulouse le Mirail “soit bloquée, pour la troisième année consécutive”. Université et Démocratie, dénonce même “une erreur majeure de stratégie, qui va faire taire l’UTM” et “des conséquences désastreuses”.

Même son de cloche du côté du Sgen CFDT pour qui “Ceux qui bloquent sont des briseurs de grève”.

Tous les syndicats se retrouvent cependant pour appeler à une grande mobilisation le 19 mars prochain.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.