Tisséo : JL Moudenc salue l’action de Pierre Cohen

coehn-moudenc-choix.JPGAncien maire de Toulouse et ancien président de Tisséo, Jean Luc Moudenc connaît bien la situation des Transports en commun dans la ville rose. Sur ce dossier, il a décidé de changer son fusil d’épaule pour soutenir l’action de Pierre Cohen.

En effet, pour le leader de l’opposition au conseil municipal, “le vote des budgets a permis de dégager des moyens financiers accrus au niveau de la Ville de Toulouse, du Grand Toulouse et du Sicoval. Je salue les décisions financières prises par le député-maire, même si je regrette que leur montant soit inférieur de 10 millions d’euros – ce qui n’est pas rien tout de même !”. “Une mesure qui va dans le bon sens” a t il rajouté.

Une réalité qu’il souhaite cependant relativiser en précisant que cette décision “aggrave l’inégalité de l’effort supporté par les Toulousains par rapport aux habitants des communes périphériques”.

Par ailleurs, Jean Luc Moudenc a déploré “la volonté de ne pas prolonger la ligne B du métro à Labège, tout comme le silence radio total sur les travaux, pourtant indispensables, d’augmentation de la capacité de la ligne A du métro pour éviter sa saturation.”

Deuxième critique de l’ancien maire et ancien président de Tisséo : le projet de dissolution de Tisséo pour le remplacer par “un syndicat mixte loi SRU”, où siègeraient toutes les autorités, en particulier le Conseil Général et le Conseil Régional, présentés comme financeurs potentiels.

Une proposition jugée encore “trop floue” “un vrai tour de passe-passe, et une fausse solution” pour Jean Luc Moudenc, qui note que le changement de structure juridique n’assure pas de facto une hausse des financement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.