Procès AZF : 4 mois de débats pour la vérité enfin

azf-toulouse.JPGCe procès exceptionnel s’ouvre lundi à 14h salle Jean Mermoz. 

Un procès fleuve en perspective sur l’ile du Ramier à quelques centaines de mètres de l’ancien site de l’usine AZF.

Un procès dans lequel deux personnes vont comparaître pour répondre des causes de l’explosion de l’Usine AZF.

Explosion qui avait entraîné la mort de 30 personnes, blessé des milliers d’autres, produit de nombreux dégats et traumatisé les toulousains.

Sur le banc des accusés : Serge Biechlin alors directeur de l’usine et la société Grande Paroisse personne morale.

Et un grand absent : la société Total et son président en 2001 Thierry Desmarets. La présence ou non de la maison mère de la société Grande Paroisse devrait être discutée rapidement devant le Tribunal Correctionnel.

Autre débat : celui sur l’enquête. Plusieurs plaignants souhaitent contester l’enquête judiciaire et discuter de la chaîne des responsabilités.

A LIRE AUSSI : le dossier AZF


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.