JL Moudenc veut sécuriser Vélo-Toulouse par la Vidéo Surveillance

L’ancien maire de Toulouse et leader de l’opposition municipale a décidé de porter le fer contre l’équipe de Pierre Cohen sur la question de la sécurité à Toulouse. Avec un nouveau cheval de bataille : les dégradations commises sur les vélo Toulouse.

Cible de casseurs, les dégradations seraient, selon Jean Luc Moudenc qui cite la société JCDecaux qui l’exploite, “dix fois supérieur aux grandes villes telles que Paris, Marseille ou Lyon, qui utilisent le même système.”

“Un triste record de l’aveu” même de l’ancien rival de Pierre Cohen.

Face à cet état de fait, la municipalité avait, avant Noël, décidé de fermer provisoirement 7 stations Vélo Toulouse.

“Un geste de recul et d’impuissance de la puissance publique” rétorque aujourd’hui l’initiateur du projet, Jean Luc Moudenc qui préconise “la mise en place un dispositif de sécurité et de prévention sur l’ensemble du réseau de VélôToulouse”.

Pour ce faire Moudenc propose un système de vidéosurveillance co financé par la municipalité et la société JC Decaux.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.