A Toulouse 2 entreprises misent sur la voiture électrique et les biotechnologies

Le modèle économique de l’Europe du XXIe siecle est il en train de se former à Toulouse ?Parmi les 5 nouvelles entreprises accueillies au sein de l’incubateur Midi Pyrénées, 2 font le pari de la Haute Technlogie dans des secteurs prometteurs: l’énergie verte et les biotechnologies.

Entérinées par le conseil d’administration de l’incubateurs, ces 5 créations d’entreprises innovantes vont désormais tester produit, marché et modèle économique aux côtés de 112 autres entreprises.

la Voiture Bambou

Le projet porté par Nicolas Amalric en collaboration avec le laboratoire INRA vise à faire décoller une nouvelle société de biotechnologie spécialisée “dans l’identification et la quantification de biomarqueurs à l’aide de technologies innovantes : métabolomique, metallomique, proteomique, lipidomique”, et ceci, “dans un cadre règlementaire (AMM)”.

L’activité comprend la recherche appliquée à l’identification et à la quantification de biomarqueurs et l’élaboration de programmes de recherche de biomarqueurs innovants.
Les Marchés visés par cette nouvelle structure baptisée Synelvia : l’industrie du médicament (humain et vétérinaire), la cosmétique, la nutrition, l’environnement et la santé publique.

Deuxième projet prometteur : la voiture Bambou ! Ce projet initié par Sébastien Kulak et le laboratoire du mécanique et composite du CRIT vise à développer un véhicule atelier (utilitaire) 100% électrique et modulaire qui combine 3 innovations : la gestion multi-énergies, l’utilisation de Bio matériaux (Eco conception) et un châssis ultraléger.

Un projet parfaitement adapté à la civilisation de l’après pétrole.

Toute la rédaction de TOulouse7.com souhaite bon vent à ces créateurs !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.