Coppey, président de Tisséo déçu par le volet transports urbains du plan de relance

coppey-tisseo-septembre-2008.jpgL’élu vert et président de Tisséo Stéphane Coppey s’est dit déçu par les détails du plan de relance présenté par le Premier ministre François Fillon. Il a tenu à réagir via Toulouse7.com

Après le président de la région Midi Pyrénées Martin Malvy qui y voit une mystification,  l’élu Vert s’est dit lui “déçu” par le plan de relance annoncé par François Fillon.

Le plan de relance ne prévoit rien pour les transports urbains. C’est une déception amère. Ce secteur méritait mieux que le mépris gouvernemental.” a précisé le président de Tisséo pour lequel  “Les attentes des citoyens sont bien connues. Les enjeux clairement identifiés. Les besoins de financement aussi. 80 % des déplacements en France concernent les trajets domicile-travail.

L’alternative au tout-voiture passe donc par l’augmentation de l’offre de transports collectifs. Tout particulièrement en milieu urbain et péri-urbain.

Le plan de relance aurait pu être une bonne occasion afin d’accélérer la mutation. Vers une véritable approche en matière de développement durable. C’est le défi auquel il faut s’attaquer, pour sortir par le haut de la crise actuelle” analyse même Coppey, qui plaide pour “une alternative au tout voiture“.

A l’évidence, le Grenelle de l’Environnement appartient au passé. Le Gouvernement en revient aux vieilles recettes. Ses annonces n’apportent aucune nouveauté. Seuls sont recyclés des financements déjà promis ou prévus. Cela n’a rien de durable, et ne prépare en rien l’avenir” a conclu Stéphane Coppey.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.