Menaces sur le Planning familial en Midi Pyrénées

C’est la députée socialiste et vice président du Conseil régional Monique Iborra qui a tenu a alerter la presse sur la situation du planning familial en région Midi Pyrénées.

Selon la députée de Toulouse, “La Loi de Finances a en effet programmé en 2009 la baisse de 42 % des crédits affectés au conseil conjugal et familial. Si le gouvernement ne revient pas sur ses positions et s’il ne rétablit pas les crédits de paiement, c’est près du tiers des 250 antennes du Planning familial et 450 emplois qui seront menacées de disparition à court terme.”

En Midi-Pyrénées, les neuf antennes présentes dans la région pourraient ainsi disparaître a précisé Monique Iborra.

Sans compter la remise en cause de l’ouverture d’une nouvelle antenne en Ariège programmée pour 2009.

Réuni aujourd’hui à Paris Le Mouvement français pour le Planning familial a décidé de se joindre au mouvement social du jeudi 29 janvier pour faire part des ses revendications.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.