(vive) dispute entre Bachelot et Iborra sur l’hôpital public

monique-iborra.jpgla ministre de la santé Roselyne Bachelot vient d’accuser publiquement la députée de haute Garonne Monique Iborra de proférer des “contre vérités” sur l’hôpital Public.

Monique Iborra intervenait devant l’Assemblée nationale pour les questions hebdomadaires au gouvernement. A cette occasion, la député socialiste de Toulouse a vivement critiqué la politique menée par le gouvernement accusé “d’allumer des feux” dans les hôpitaux comme dans tous les services publics.

La députée, par ailleurs vice présidente du Conseil régional et chef de file du courant Royaliste en Haute Garonne a dénoncé la gestion comptable de la santé. Ancienne cadre hospitalière a notamment évoqué “les non remplacements des départs à la retraite dans les hôpitaux” et  les mises en difficultés des budgets des 31 CHU français dont la plupart seraient, dixit Iborra en déficit.

En réponse, la ministre de la santé Roselyne Bachelot a d’abord accusé Monique Iborra de dire “des contre vérités” sur l’hôpital public.

Au soutien de son intervention la ministre de François Fillon a elle affirmé que la majorité des centres hospitaliers étaient “en équilibre” et que “le nombre de créations d’emploi est en hausse”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.