Procès AZF : le Conseil général partie civile ?

Le président du Conseil général de Haute Garonne, Pierre Izard a déposé un voeux en ce sens. La proposition devrait, sans nul doute être votée et elle vise à “démontrer notre soutien aux familles, aux sinistrés, à tous ceux qui ont souffert de cette catastrophe”.

Après la ville de Toulouse qui sera “partie civile corroborant l’action publique”, le Conseil général et son président souhaitent être présent au procès d’AZF.

Par ailleurs, dans son discours introductif à la session budgétaire 2009, Pierre Izard a demandé, face aux projets de réforme des collectivités locales que soit maintenue “l’indispensable intégrité d’un Conseil Général légitimé par l’exercice du suffrage universel, libre de ses décisions dans le cadre des lois de la République, capable de définir et de mener un projet pour le département.” et que soit “mise en place une fiscalité locale contribuant à la lutte contre les inégalités sociales, et tenant compte de l’érosion manifeste du pouvoir d’achat des français”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.